Hôtels 7 à 10, de Houston à Dallas

J7 : NASA et Houston

Le 7 nous sommes restés aux alentours de Dallas. Visite du truc à touristes de la NASA. C’était bien mais peut beaucoup mieux faire, heureusement pas cher (10$ en promo sur internet). En effet on voit la fusée Apollo 18 et l’ancienne salle de contrôle ayant servi au premier (en fait à tous) alunissage. Mais les informations techniques sont très éparses, en fait il y a plutôt des tas de films.

Houston est une ville qui à l’évidence a grandi récemment (2.2 millions d’habitants et 5.7 pour l’agglomération). Toutes les tours sont récentes. Le centre ville n’est pas historique du tout et il n’y a quasiment rien à voir. Ils ont essayé d’aménager la grande rue avec un tram et un centre commercial (nul)et quelques immeubles mais bon rien de terrible. C’est l’image typique de la grande ville ricaine sans rien à y faire, il n’y a même pas de magasins dans le centre..

Le Red Roof était correct, 4* en rapport qualité prix on va dire. À noter : il faut toujours réclamer les cartes ç gratter avec un code wifi pour avoir l’internet gratos.. j’aime pas trop cette politique des Red Roof.

J8 San Antonio

San Antonio (1.3 millions, 2 avec l’agglomération) est vraiment une très jolie ville avec un centre, plusieurs bâtiments à voir dont le fameux Fort Alamo qui a joué un rôle dans l’histoire des USA au 19e siècle, un marché touristique (avec surtout des trucs d’artisans mexicains très laids), et puis bien sur les Spurs. Bon, Parker a pas été très bon et ils ont perdu..  mais ca reste une équipe de légende. Beaucoup de touristes sont en visite, et les bords de la rivière au centre ont été tout aménagés avec plein de restos.. vraiment, enfin une ville qui vaut le détour, à ne pas manquer lors d’une visite aux USA (alors que Houston ou Dallas peuvent facilement être oubliées).

L’hôtel était un Days Inn. Petit déj et qualité du lit très moyens, mais bon 3* car pour le faible prix on peut pas trop en demander. En plus il n’est qu’à 2km du ATT Center.

J9 et 10 Fredericksburg, San Marcos, Dallas

Le 9, nous basant sur le livre ‘les 1000 lieux du monde qu’il faut avoir vus’ (ou un truc du genre) nous avons décidé d’aller voir Fredericksburg. Il était sensé y avoir deux trucs géniaux è voir. En fait c’est une toute petite ville, effectivement fondé par des allemands, mais avec rien à voir, même pas une petite église ou baraque. Que des vendeurs d’ “antiques” horribles (ceux qui ont vécu aux USA connaissent le bon gout des ricains en matière de déco…)

Ensuite direction les outlets (magasins d’usines qui souvent n’en ont que le nom car ils vendent à –30% et écoulent les stocks de leur propre marque.. genre un Adidas Outlet qui vend du Adidas..) de San Marcos. Bon, il y a quelques magasins bien quand même, rien d’extraordinaire non plus, quelques bons prix sur les pompes ou les Jeans Levi’s (tous à 30$ environ).

Enfin direction Dallas (1.3millions, 6.5 avec agglo) ou nous avons passé un jour de repos en ce vendredi saint (lessive oblige aussi, on trimbale pas 35 jours de change !) . La route du jeudi soir a été interminable, avec un embouteillage de 40 mn vers Austin (pas de périph, c’est débile pour une ville en pleine croissance – population doublée en 20 ans! – de 1.6 millions avec agglo) et encore 40mn après Waco (accident).
Il n’y a rien à voir non plus dans le centre de Dallas, ca se fait en 30mn chrono en main, la vieille courthouse, deux monuments ridicules pour l’assassinat de Kennedy (on voit bien que la CIA et les gens qui l’ont assassiné ne l’aiment pas trop, les trucs è sa mémoire sont moches et petits) et c’est tout. Par contre Dallas compte beaucoup de tours (joli la nuit, tout éclairé). Toutes les autoroutes ont l’air neuf et il y a un échangeur de ouf près de notre Hôtel au nord est de la ville. Le Hyatt Place est un super hôtel qui au prix que nous avons payé (100$ TTC) est une bonne affaire, même si on peut pas se payer ca 35 fois…

échangeur dallas

Remarques générales sur le Texas

Cet état est vraiment un exemple des USA, à visiter car il représente bien les gens ‘profonds’ qui votent pour Bush. Les restaurants servent des portions énormes : par exemple le coca moyen fait 80cl dans les fastfood (si si, mais pas au macdo). On peut avoir un steak de 18 onces (500g) pour moins de 20$ HT au restaurant… et en plus il est bon.. les gens sont vraiment quasiment tous obèses à 40 ans, c’est choquant. Les stats montrent que dans les grande villes, les ‘hispaniques’ représentent jusqu’à 60% de la population, mais on ne l’a pas trop ressenti (ca doit dépendre des quartiers). Par contre, pas de loi 101, c’est fou de voir des pubs en espagnol dans la rue.. certes c’est minoritaire.. et tout le monde sait parler anglais.. mais bon.

Le Texas a été un court moment une république indépendante, et on sent un fort nationalisme, je devrai dire régionalisme, les drapeaux du Texas sont partout (alors que dans les autres ricains ont voit rarement les drapeaux locaux hors des immeubles du gouvernement). C’est toute l’Amérique et ses excès qui est résumée ici : la bouffe, les illégaux hispaniques, la prédominance de la voiture (industries pétrolières à Houston, autoroutes gigantesques), le culte de la liberté (les affiches précisent qu’il ne faut pas entrer armé au macdo.. lol). S’il n’y avait qu’un état à visiter pour comprendre les USA, je pense que ce serait celui ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *