Réflexions sur le logement et internet

Grace a internet et aux progres technologiques, les avantages des villes disparaissent peu à peu:
on peut acheter des DVD a distance, regarder en streaming ou en Divx, se faire son Home Cinéma (bon ca sera jamais comme un vrai ciné) mais ca réduit le besoin de ciné
 
on peut acheter en ligne beaucoup de chose et meme la bouffe si c un gros volume => on peut habiter loin des magasins et des services
 
on peut gérer son argent en ligne => pas besoin de banques…
 
La seule vrai différence c au niveau des rencontres car meetic et msn ne remplaceront jamais l’avantage d’etre en ville, près de ses amis ou rencontres potentielles…
Mais il faut relativiser car on oublie vite que d’un bout à l’autre de la banlieue Parisienne il faut quasiment 2h de transports… ce qui veut dire que la personne qui habite une ville de province comme Dijon, peut considérer comme amis "proches" des habitants des centres villes de Lyon ou Paris (TGV), ou un rayon de 200km alentours (autoroutes et nationales), tout autant que des banlieusards de Paris le sont entre eux.
 
Peu à peu, les actifs, puis les entreprises qui créent des emplois donc les petites et moyennes, vont migrer vers les zones "semi rurales" proches des villes.
Dans les centres, ne resteront que les riches, les vieux et les HLM. La lenteur de cette évolution, qui a un peu commencée et va se poursuivre dans les décennies à venir, permettra d’éviter un crash immobilier brutal..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *