The Truman Show: moyen

The Truman Show est un "vieux" film de 1998, avec Jim Carrey, mais je ne l’avais jamais vu. Beaucoup de gens ayany aimé "Eternal Susshine" ou des films d’anticipation comme moi, étant fan du film, je me suis décidé à le voir. Cependant, je savais à quoi m’en tenir, Angy m’ayant dit que c’était moyen..
 
Le verdict: oui c’est très moyen. Certes l’idée de départ est bonne, il faut dénoncer la dérive de la télé réalité. De plus, à l’époque ou le film a été tourné, la télé réalité n’avait même pas encore été importée en France.
[Ne lisez pas la suite si vous n’aimez pas les "spoilers"]
Mais à part l’idée, il ‘y a pas grand chose. Contrairement à ce que j’ai lu ci et là, les acteurs ‘ont rien de génial. Je ne dis pas que c’est de leur faute: mais leur rôles sont plats, et la psychologie des personnages reste à un niveau très basique.De plus, les invraisemblances sont vraiment trop énormes: on peut concevoir ce "film de la vie", qui aurait tout de même un coût énormé, toute une petite ville de quelques milliers d’habitants étant payée par la production.Certes, on peut imaginer qu’ils travaillent aussi parfois pour "l’éxtérieur" lorsque ils ne sont pas en contact avec Truman, réalisant vraiment le job qu’ils occupent dans la série.
Certes, on voit l’emprise d’un producteur et sa mégalomanie, son aveuglement lorsqu’il croit combler Truman avec cette vie "artificielle" quasi parfaite.
 
Mais bon, imaginer que après 30 ans, aucun indice n’a permis à Truman de voir que tout était sécurisé.. c’est stupide. Heureusement à l’époque, internet n ‘existait pas ou presque, donc pas besoin d’imaginer qu’il aurait fallui lui créer un "faux internet etc..". D’ailleurs, en toute logique, le "créateur" de ce monde aurait pu "changer les règles" et tout simplement décider que certaiens choses n’existaient pas. Par exemple, il aurait suffi d’enseigner à Truman que le monde se résumait à sa petite ile !!
Le problème étant que les cours devaient être réels et se passaient avec des enfants des personnes participant au tournage. Donc on ne pouvait pas leur mentir à eux.
OK, mais dans ce cas, il est impensable qu’un enfant, ou un ami, qui le soir peut voir Truman sur sa télé, n’ait jamais vendu la mèche.. Stupide!!!
Surtout connaissant comment les enfants sont candides  dans leur gaffes (cf. le gamin chez Jacques Martin " Papa dort avec tata.". etc)
 
En plus, Truman n’aurait jamais eu envie de voyager… de s’évader plus que dans ce rayon de quelques kilomètres.. pfff…
Sur le plan technique, parfois on a des coins arrondis montrant que ce qu’on voit est filmé, parfois non.. mais pourtant, cela est censé etre 24/24 à la télé, donc toujours filmé…
 
Enfin, les sentiments sont creux. Ce brave niais de Truman ne se rend même pas compte que une actrice est payée pour être sa femme: pourtant s’il y a bien une chose qu’une fausse éducation ne peut faire oublier de ressentir vraiment, ni qu’une mise en scène peut feindre, c’est l’amour!
Truman se satisfait de cette femme ?? allons donc…
 
Quand à Chistophe, le grand "créateur", il commande directement a plusieurs moments du jeu, depuis une salle de contrôle avec quelques opérateurs, comme si une ville entière ne nécessitait pas une logistique et une délégation bien plus importante. Il dirige tout lui même en plein nuit, alors que pour faire tourner cette ville, il lui faut des centaines d’employés, et des milliers de figurants .. allons !!
 
Bref, le film émerge seulement à cause de sa bonne idée de départ, malheureusement le scénario est assez nul. Car au final, on nous raconte comment Truman se rend compte que tout est truqué, mais il ne se passe pas grand chose dans sa vie! Le filon de la figurante qui d’était entichée de lui, est peu exploité.
Alors qu’on aurait pu insister bien plus sur beaucoup d’aspects:
– Les problèmes juridiques d’une telle production
– L’amour et le fait que sa femme est donc en situation de "pute" vendue par la production.
– On aurait pu aussi imaginer que personne n’était de méche, simplement on avait enfermé des humains dans ce monde fermé (que des enfants au départ) et qq comédiens adultes, créant un micro monde à part, auquel on n’aurait pas appris la navigation et qu’on aurait entouré d’eau, etc…
– Ce monde clos aurait pu être une tentative de paradis terrestre.
– Elargir le débat sur l’influence des médias. Dans ce micro monde, les radiso et télés ne parlent que du micro monde. Pourtant dans le monde réel, un évènement non relaté par les médias, c’est aussi "comme s’il n’avait pas eu lieu".
– Tout est trop prévisible, ainsi lorsque "Christophe" dit "il est née en direct, il pourrait mourir en direct" ou quelque chose comme cela, on sait bie qu’il n’en sera rien dans le film. Etc..
-…
 
Ca donne un 2 étoiles selon le barème Allociné tout ca !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *